Aller au contenu principal

Zones de sécurité prioritaire : un 1er bilan

Sur les 64 ZSP sur le territoire français, on en dénombre 4 en Lorraine (Fameck, Uckange, Nancy, Vandoeuvre). Lundi 13 mai 2013, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, et Christiane Taubira, ministre de la Justice, se sont rendus à Lyon, pour dresser un premier bilan des 15 premières zones de sécurité prioritaires créées il y a 6 mois. En guise de bilan (difficile à faire sur une si brève durée), quelques annonces étaient de mise.

Les ZSP sont des dispositifs construits pour répondre à des problématiques locales, et ont pour objectif d’améliorer en profondeur, durablement, le quotidien des habitants des territoires les plus confrontés à l’insécurité, sur la base d’indicateurs locaux. Elles ne se limitent pas à un surplus de moyens financiers et/ou humains, mais constituent un changement dans les méthodes, dans l’approche partenariale - le renforcement du partenariat entre les forces de sécurité et l’ensemble des acteurs locaux de la sécurité (maires, services sociaux et éducateurs, bailleurs, établissements scolaires, associations…) est en effet recherché - et dans les relations avec la population.

Le Ministre a annoncé que les zones de sécurité prioritaires bénéficieront de l’affectation de 270 effectifs supplémentaires à brève échéance :

  • Affectation, d’ici deux mois, de 100 policiers en renfort dans une douzaine de territoires ;
  • Déploiement, avant la fin de l’année, d’une centaine de policiers au profit des autres circonscriptions de police accueillant une ZSP ;
  • Affectation de 70 militaires en renfort, actuellement en cours, dans les ZSP situées en zone gendarmerie ou en zone mixte.

Des moyens financiers seront ensuite alloués aux ZSP :

  • une enveloppe de 3 millions d’euros, directement destinée aux ZSP, a été attribuée au fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD), dans sa composante hors vidéoprotection ;
  • les modalités d’emploi des crédits du FIPD consacrés à la vidéoprotection ont été revues pour bénéficier prioritairement au financement de projets en ZSP. Ainsi, pour le premier trimestre de l’année 2013, 278.000 euros ont été débloqués au bénéfice de 5 projets qui représentent un total de 43 caméras.

Pour en savoir plus, vous pouvez naviquer sur le site du Ministère de l'Intérieur.

En ce qui concerne les ZSP lorraines, un article y est consacré sur le site Lor'actu.fr. Corroborant ce qui précède, l'article évoque, pour Fameck et Uckange, "des résultats plutôt positifs (...) une situation qui a l’air de s’être apaisée. Au moins en apparence (...)  Un nombre de contrôles effectués par les agents de police qui s’est largement multiplié (...) une augmentation de 135 % d’infractions réprimées (...) et  une mise en réseau des élus, de l’école sur l’absentéisme et des assistantes sociales qui constitue l’originalité du dispositif."

Pour ce qui concerne nancy et Vandoeuvre aucune communication de résultats n'a été diffusée.

publié le

28 mai 2013

par :

CRPVL - Johan Chanal