Aller au contenu principal

Politique de cohésion en France : fiche d'information de la DG REGIO

La DG REGIO de la Commission européenne a publié ses nouvelles fiches d'information décrivant, pour chaque Etat membre, les réalisations de la politique de cohésion et les stratégies envisagées pour l’avenir. S'agissant de la France, en 2014-2020 elle gèrera 41 programmes opérationnels au titre de la politique de cohésion de l'UE, pour un montant total alloué avoisinant les 15,9 Mrd EUR.

Les fiches d'information de la DG REGIO, disponibles sur le site internet de la DG, donnent des informations clés sur les stratégies envisagées par chaque État membre pour la période de financement 2014-2020, concernant notamment la répartition des montants alloués au titre de la politique de cohésion et les principales priorités d'investissement. Ces fiches donnent aussi un aperçu actualisé des résultats obtenus jusqu'à aujourd'hui et mentionnent quelques projets emblématiques de la période 2007-2013.

La fiche d'information pour la France montre que, en 2014-2020, la France gèrera 41 programmes opérationnels au titre de la politique de cohésion de l'UE. 27 d'entre eux bénéficieront de subventions du Fonds européen de développement régional (FEDER) et du Fonds social européen (FSE). Sept des 14 programmes opérationnels restants recevront une aide financière du FEDER, et sept du FSE.

Pour 2014-2020, le montant total alloué à la France pour financer la politique de cohésion avoisine les 15,9 Mrd EUR (prix courants). Le FSE en France apportera environ 6 Mrd EUR du montant total.

Les grandes priorités de la France en matière d'investissement devraient notamment inclure les éléments suivants:

  • accroître les investissements privés dans la recherche et l'innovation;
  • améliorer l'innovation et la compétitivité au sein des entreprises, en particulier des PME;
  • développer l'économie électronique;
  • promouvoir l'esprit d'entreprise, l'accès au financement et les services professionnels de pointe pour les PME;
  • accroître le taux d'emploi grâce à des mesures pour améliorer l'adaptabilité des travailleurs et des actions en faveur des groupes les plus vulnérables;
  • stimuler l'efficacité énergétique et accroître la production d'énergie provenant de sources renouvelables.

S'agissant des résultats obtenus jusqu'à présent, depuis le début de la période de financement 2007-2013, le FEDER a notamment aidé la France à:

  • créer environ 27 000 emplois;
  • soutenir plus de 4 500 projets de RDT;
  • raccorder 840 000 personnes supplémentaires au réseau internet à haut débit;
  • améliorer les transports urbains pour plus de 440 000 personnes;
  • renforcer la protection contre les inondations pour près de 2 millions de personnes.

Le document de la DG REGIO fournit également des exemples de succès de la politique de cohésion en France. Il cite, entre autres projets soutenus par les fonds structurels européens, la nouvelle antenne du Musée du Louvre à Lens, le soutien à une entreprise de robotique chirurgicale en Languedoc-Roussillon, la création de l'«École de la deuxième chance» en Midi-Pyrénées pour aider les jeunes qui ont quitté l'école prématurément, et l'entreprise «La boîte à papiers» qui poursuit des activités de collecte et de recyclage des déchets à Limoges.

Plus d'infos sur le site de la DG REGIO

publié le

15 mai 2014

par :

Elodie Hertement