Aller au contenu principal

Plan de redynamisation du Pays de Bitche

Le Plan de local de redynamisation (PLR) du Pays de Bitche a été signé le 31 jnavier par les 4 partenaires concernés, à savoir l'Etat, la Région, le Département et la communauté de communes.
 

Réussir la restructuration du territoire

En Moselle, le Pays de Bitche a été directement concerné par les restructurations de défense annoncées en 2008 avec la dissolution du 57ème régiment d’artillerie. Même si l’arrivée à Bitche du 16ème bataillon de chasseurs en provenance de Saarburg et l’implantation d’un groupement de soutien de base de défense à Phalsbourg viennent atténuer les conséquences de la restructuration mise en oeuvre, ce secteur fait l’objet d’une mesure de conservation à travers un plan local de redynamisation (PLR).
« Ne pouvant modifier le cours des choses, ni revenir en arrière, le réalisme nous impose de nous battre pour réussir la restructuration de notre territoire », a précisé Francis Vogt, président de l'intercommunalité.
 

Les chantiers aidés par ce Plan

Construction d'un nouvel Office de tourisme, développement du réseau haut-débit, naissance d'un bâtiment-relais en zone industrielle de Bitche, réaménagement de l'hôtel d'entreprises, création d'une nouvelle passerelle aux cristalleries de Saint-Louis ou développement d'un pôle du goût à Eschviller sont autant de chantiers auxquels le PLR apportera un coup de pouce.

Il s’agit du cinquième PLR, à l’élaboration duquel la délégation aux restructurations du ministère de la défense (DAR) a participé et dont elle assure une partie du financement. Les PLR permettent de définir et de mettre en œuvre, avec les collectivités signataires, un projet partagé de reconversion du site et de redynamisation du bassin d’emploi. La DAR est chargée de la préparation et du suivi des mesures de restructurations, ainsi que de l’accompagnement économique et immobilier des restructurations de défense.

Téléchargez la version définitive de ce plan local de redynmisation

publié le

17 février 2011

par :

Thomas Dethorey