Aller au contenu principal

Ouvrir l'Europe aux 16-25 ans des quartiers prioritaires

Pour encourager la mobilité et la citoyenneté européennes des jeunes des quartiers prioritaires, âgés de 16 à 25 ans et n’étant jamais ou rarement partis en vacances, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et l’Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV) renouvellent leur partenariat initié en 2010.

Avec quelques nouveautés : l’élargissement à 25 départements supplémentaires, la possibilité de mener des projets tout au long de l’année (période scolaire et congés), une durée de séjour portée de 7 jours à 2 semaines…
Au total, pour les 50 départements concernés (dont la Moselle et la Meurthe et Moselle), le dispositif est doté d’une enveloppe de 1 million d’euros, fonds mutualisé soutenu à parts égales par les 2 partenaires.
En 2014, le dispositif avait permis à près de 1 800 jeunes de participer à 184 séjours

À qui s’adresse cet appel à projets ?
- Les organismes à vocation socio-éducative, sociale, médico-sociale de statut associatif, public et parapublic implantés au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville.
- Les structures doivent garantir la présence d’au moins un salarié à temps plein à l’année.

Quels types de projets ? Les projets collectifs, autonomes (jeunes +18 ans sans encadrement) ou accompagnés (jeunes - 18 ans) garantissant l’implication des bénéficiaires dans! la préparation des projets (élaboration, action d’autofinancement, choix des destinations/activités, réalisation du budget) dans le cadre de la mise en œuvre du volet Jeunesse des contrats de ville.

Renseignements : auprès des directions départementales de cohésion sociale (DDCS) ou des directions départementales de cohésion sociale et de la protection des populations (DDSCPP).

Date limite de dépôts des dossiers : les porteurs de projet doivent se rapprocher de la DDCS et DDCSPP de leur département

publié le

27 avril 2015

par :

CRPVL - Johan Chanal