Aller au contenu principal

Les régions cherchent à combler leurs lacunes grâce aux fonds européens A LIRE SUR LOCALTIS.FR

La gestion décentralisée d'une partie des 26 milliards d'euros de subventions européennes (dont 16 milliards de Feder et FSE) permet aux régions d'arbitrer leurs propres choix d'investissement. L'aide aux entreprises ou aux quartiers en difficulté peut varier fortement d'une région à l'autre. Alors que l'ensemble des programmes opérationnels régionaux ont été validés par la Commission en décembre, tour des régions et de leurs priorités.

Emploi, transition énergétique, innovation, numérique… Les grandes priorités européennes pour les six ans à venir dressent un agenda relativement consensuel. Mais dans le détail, chaque région se construit son propre plan d’investissement, assumant ses choix politiques dans le sillage de la décentralisation, désormais actée, des fonds régionaux européens. Comme en attestent les programmes opérationnels régionaux Feder et FSE, validés en décembre par la Commission européenne.

LIRE LA SUITE SUR LOCALTIS

publié le

12 janvier 2015

par :

Elodie Hertement