Aller au contenu principal

La Grèce préside l'Union européenne pour 6 mois

L'inauguration officielle de la Présidence grecque du Conseil des Ministres de l'Union européenne a eu lieu le 8 décembre. Un symbole tout particulier pour un pays qui est en passe de sortir d'une crise majeure ayant obligé le gouvernement à engager des réformes historiques.

La Grèce a pris la présidence du Conseil des Ministres de l'Union européenne le 1er janvier 2014. C'est la cinquième fois qu'elle assume ce rôle depuis son adhésion en 1981. C'est pendant le semestre de sa Présidence que se tiendront les élections européennes, prévues en France le 25 mai.

Priorités de la présidence grecque

Chaque Etat membre de l'Union européenne qui prend la Présidence du Conseil des Ministres fixe des priorités pour les six mois de sa Présidence. Les efforts de la Grèce s'articuleront autour du redémarrage de l'économie et de l'approfondissement de l'Union bancaire. La croissance et les initiatives en faveur de l'emploi des jeunes seront au premier plan de ses préoccupations, tout comme l'investissement créateur d'emplois locaux, et l'approfondissement de la gouvernance économique européenne et de l'Eurozone. L'un de ses objectifs principaux sera de maintenir la stabilité de la monnaie commune.

La Grèce souhaite également travailler au renforcement des frontières extérieures de l'Union européenne et à une meilleure lutte contre l'immigration clandestine, notamment grâce à la mise en œuvre du Système d'asile européen commun. Enfin, cette nation traditionnellement maritime mettra l'accent sur la promotion d'une stratégie européenne de sécurité maritime et sur la "croissance bleue" dans les secteurs de la pêche, du tourisme, des transports et des énergies alternatives

+ d'infos sur  la présidence Grecque

publié le

16 janvier 2014

par :

Elodie Hertement