Aller au contenu principal

Dernière rencontre du réseau DSU Lorraine

Le réseau DSU de Lorraine s'est à nouveau retrouvé ce 18 décembre dans les locaux du pôle des Lauriers de la ville de Metz (quartier Borny). Après une excellente illustration de l'articulation possible entre une politique culturelle et une politique de la ville audacieuses et qui aspirent à s'articuler et s'alimenter l'une l'autre (autour de la BAM de Metz), nos échanges ont été des plus fructueux et rassérénant pour la plupart.

Le tour de table a fait ressortir :

- des évolutions structurelles des organisations de la politique de la ville des communes et EPCI. Les chargés de projets PV gagnent en transversalité, montent en charge et en responsabilité au sein de leurs institutions (rattachement au DGS…)

- la géographie prioritaire de l’éducation nationale vient d’être dévoilée (connaissance des collèges, mais pas des écoles). On s'aperçoit que la cohérence avec la géographie prioritaire n’est pas totale.

- l'implication des partenaires (CG, services de l'Etat local, autres) sur la construction du contrat de ville est très inégale selon les départements et territoires

Echanges autour de la construction du contrat de ville : réflexions ressorties du tour des territoires

L’Etat local met la pression ; tente d’imposer un timing trop serré, une organisation trop contrainte. Professionnellement, les défis semblent très difficiles à relever, rendent les situations très inconfortables…

La construction ne s’appuie que rarement sur un projet de territoire, ni sur quelque réflexion stratégique préalable.

Nécessité de bien rappeler que les enjeux ne se situent pas qu’au niveau du BOP 147, mais bien au niveau d’une réflexion stratégique globale sur l’orientation des crédits de toutes les parties prenantes. Les professionnels s’échinent effectivement à développer cette posture dans leurs institutions. Si cette approche était déjà la leur depuis longtemps (depuis toujours ?), il semble que la période est propice à l’instillation de ce message dans les services, à son appropriation effective au moins dans les esprits de chacun. L’essai sera-t-il transformé dans les mois à venir, et dans quelle ampleur ?...  à suivre

Les difficultés liées à la gouvernance sont fréquentes : échelle agglo/commune ; implication des partenaires inégale selon les départements…

Sur les dimensions transversales : cette préoccupation s’ajoute au reste… sera donc traitée, mais "en fonction du temps" qu’il reste à chacun.

2 outils visibles sur le site IRDSU :

·         3 petites vidéos de vulgarisation de la politique de la ville réalisées par la commune de Sénart

·         2 pages réalisées à l’intention des élus pour pointer les enjeux essentiels de la politique de la ville. 

Echanges sur le conseil citoyen (CC) :

Rappel de l’esprit de la loi : le dispositif CC vise à intégrer les habitants dans les instances de la PV

Où en est chacun sur son territoire ? L'avancée du chantier dans ce domaine est inégal selon les territoires. Au "point mort", ou déjà constitué, le tour de table révèle une grande diversité des approches sur tous les aspects de ces CC : modalités de constitution, mise en oeuvre du tirage au sort, place dans les instances de gouvernance de la PV (la gouvernance étant elle-même à re-questionner dans ses fondements), maître d'oeuvre, animation, portage du CC, nombre de membres, engagements de la municipalité (voire des partenaires ?)... la question du financement des CC est aussi plus que jamais à l'ordre du jour.

quelques réflexions partagées par les participants :

- Quelles limites à la démocratie participative ??!!...

- Il est souhaitable de favoriser les échanges entre les conseils citoyens

- L’évolution des métiers de la PV est à penser (et construire) au regard de tels dispositifs aussi : quelle légitimité vis-à-vis des élus ? comment porter la fonction de "porte parole" des habitants ?…

POINT SUR LES PROCHAINES ETAPES POUR LE RESEAU

- L'enquête nationale annuelle de l'IRDSU auprès des professionnels du DSU sera lancée au 1er trimestre prochain. Le zoom sera fait cette année sur la question des CC et de la participation des habitants plus largement. Le réseau lorrain y consacrera une journée le 4 février prochain (interventions + groupe test...)

- AG de l'IRDSU le 19 mars + journée de travail le 20 mars sur la mobilisation du droit commun

Enfin, étaient joints au dossier des participants :

- synthèses des journées de TOULOUSE

- Point de vue de la coordination citoyenne "PAS SANS NOUS" sur les conseils citoyens

Ajoutée en PJ : une note de l'ORIV dédiée à la participation des habitants

publié le

8 janvier 2015

par :

Johan CHANAL