Aller au contenu principal

32 Groupes d’actions locales dans la Région Grand-Est : en route pour des territoires LEADER !

Les 32 GAL dans le Grand-Est sont dorénavant tous sélectionnés. Ils sont au nombre de 15 dans l’ancien périmètre champardennais, 12 en Lorraine, et 6 en Alsace.

Le territoire champardennais est celui qui voit son nombre de GAL augmenter le plus significativement par rapport à la période de programmation 2007-2013, passant de 5 ( ?) à 15, la Lorraine en ayant sélectionné 2 de plus et l’Alsace, un.

Au niveau Grand-Est, c’est près de 43,317 millions d’euros qui sont concernés pour ce programme de développement rural, couvrant un total de 2 331 900 habitants, et près des trois quart du territoire. L’enveloppe moyenne s’élevant à 1 353 000€ par GAL.

Typologie des GAL

La très grande majorité des GAL sont portés par des PETR ou des Pays sous le statut association, en particulier en Lorraine, 10 sur les 12 GAL.

En Champagne Ardenne, 4 intercommunalités portent aussi des GAL, les communautés de communes de l’ancienne région étant très larges.

Les Parcs naturels régionaux peuvent également porter des GAL, ils sont au nombre de 5 à porter la structure dans le Grand Est.

Un GAL pour quoi faire : quelles stratégies pour les territoires ?

La sélection d’un territoire GAL se fait sur présentation d’une stratégie de territoire en cohérence avec les objectifs de la stratégie Europe 2020, et de la priorité 6 du FEADER « Promouvoir l’inclusion sociale, la réduction de la pauvreté et le développement économique dans les zones rurales ».
Concrètement, les GAL ont émis une stratégie de développement local propre aux spécificités de leur territoire. En Lorraine, un focus a été demandé par l’autorité de gestion régionale d’appuyer les stratégies territoriales sur le développement économique. En conséquence une grande majorité des territoires s’inscrivent dans des démarches de développement durable, de promotion touristiques et des circuits courts.

Les GAL du territoire champenois ont été sélectionnés fin avril. Sur les 18 candidatures, 3 n’ont pas été retenues. Vous pouvez retrouver les enveloppes budgétaires confiées au territoire pour les stratégies suivantes.
 

1-      Communauté d'Agglomération Ardenne Métropole, pour une enveloppe de 1 488 500€ sur la stratégie « Affirmer l’identité partagée du territoire en s’appuyant sur la complémentarité urbain / rural »

2-      Communauté de communes de l'Argonne Ardennaise 1 4832 600€ sur la stratégie « Le maintien de la population sur le territoire »

3-      Communauté de communes des Crêtes Pré-Ardennaises 1 442 600 € sur la stratégie « Être un territoire à énergies positives , valoriser les ressources naturelles et investir dans le développement humain »

4-      Communauté de communes du pays Rethélois 1 427 300 € sur la stratégie « Une identité rurale pôle d’attractivité et levier de développement local »

5-      Parc Naturel Régional des Ardennes pour une enveloppe de 1 450 600 € sur la stratégie « Appuyer l’économie de proximité et les services à la populat

ion à travers le développement durable et l’innovation »

6-      Communauté de communes du Barséquanais « GAL Côte des Bar »  pour une enveloppe de  1 158 700€ sur la stratégie  « Renforcer l’Unité et l’Identité de la « Côte des Bar » 

7-      Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient pour une enveloppe de 1 409 600 € sur la stratégie « Développer l'attractivité pour mieux vivre et accueillir sur le territoire »

8-      GAL Othe et Armance pour une enveloppe de 1 400 000 € sur la stratégie « La logique de marque pour renforcer les filières économiques du territoire Othe-Armance »

9-      Association de développement de Vitry et son arrondissement pour une enveloppe de 1 186 800 € sur la stratégie « Une économie plus solidaire pour un territoire plus attractif »

10-   Communa

uté de communes de l'Argonne Champenoise  pour une enveloppe de 1 423 900 € « Développer les conditions et mettre en réseau les acteurs pour ancrer et accueillir les populations et les activités sur le territoire »

11-   Pays de Brie et Champagne pour une enveloppe de  1 400 000 € sur la stratégie  « La valorisation des patrimoines, au service du développement et de l’animation du territoire »

12-   Pays de la Région de Châlons en Champagne pour une enveloppe de  1 223 200 € sur la stratégie  « Un Pays attractif par ses vallées qui relient et permettent de bien vivre ensemble »

13-   Pays Nord Haut-Marnais pour une enveloppe de  1 489 600 € sur la stratégie « Se réapproprier collectivement son territoire pour le faire partager »

14-   Pays de Chaumont pour une enveloppe de  1 455 300 € sur la stratégie « Un territoire attractif et valorisé pour favoriser l’accueil et le maintien de populations »

15-   Pays de Langres pour une enveloppe de 1 499 300 € sur la stratégie « Innovons en pays de Langres »

publié le

3 mai 2016

par :

Pierre-Marie SIMON