Aller au contenu principal

Vers une réforme du scrutin pour les élections européennes de 2019

Depuis 2004, la France est divisée en huit circonscriptions pour les élections européennes: Nord Ouest, Ouest, Est, Sud Ouest, Sud Est, Massif central-Centre, Ile de France et Outre-mer. Ce régime électoral est entré en vigueur pour les élections de juin 2004, sur la base d'un siège de député européen pour environ 780 000 habitants. Un décret pris en application de la loi a réparti les sièges entre circonscriptions 

Le président français, Emmanuel Macron, souhaite revenir à un scrutin avec des listes nationales. Il consulte actuellement les partis politiques sur cette réforme. Dès 2019, elles seront regroupées en une circonscription nationale unique. Ces élections ne se dérouleront donc plus par régions. Les candidats visibles sur le plan national seront ceux dont le nom figurera sur les bulletins de vote. La circonscription nationale unique, en vigueur jusqu'en 1999 pour les élections européennes, avait été abandonnée en 2004.

L’exécutif tranchera début décembre, date à laquelle un projet de loi de réforme électorale doit être envoyé au Conseil d’Etat.

publié le

11 décembre 2017

par :

Camille DJUROVIC