Aller au contenu principal

Vers une nouvelle vision européenne du développement rural ? - Retour sur la conférence de Cork

Le commissaire européen à l'Agriculture Phil Hogan a salué la déclaration intitulée«A Better Life In Rural Europe» que lui ont présentée les participants de la conférence de Cork 2.0 qui s’est tenue les 5 et 6 septembre.

La Conférence a réuni quelque 300 parties prenantes afin de discuter des défis actuels et futurs de l'agriculture et des zones rurales, ainsi que des politiques possibles pour y faire face.

Cette «Déclaration de Cork 2.0» parait exactement 20 ans après la première Déclaration de Cork de 1996 qui avait défini les bases de la politique européenne de développement rural, en particulier le second pilier de la PAC symbolisé par le FEADER.

Ses 10 points plaident en faveur de l'investissement dans le potentiel des zones rurales, non seulement en termes d'emplois et de croissance, mais aussi pour une meilleure prise en compte dans les autres politiques.

Pour 85% du territoire de l'UE, les agriculteurs et sylviculteurs sont les gardiens de la campagne et jouent un rôle clé dans la fourniture de biens publics importants en termes de protection de l'environnement rural. Assurer des relations contractuelles équitables et transparentes au sein de la chaîne d'approvisionnement demeure une des préoccupations de la Commission.

Source Aeidl

Intitulé « Une vie meilleure dans les territoires ruraux » cette déclaration s’appuie sur 10 points qui orientent la définition du futur du développement rural post 2020.

1- Promouvoir la prospérité rurale

2- Renforcer les chaines de valeurs rurales

3 – Investir dans la viabilité et la vitalité rurale

4- Préserver l’environnement rural

5 -Gérer les ressources naturelles

6- Encourager les actions climatiques

7 -Développer   la connaissance et l’innovation

8-  Améliorer la gouvernance rurale

9 - Faire progresser la politique d’approvisionnement et simplifier

10- Améliorer la performance et la responsabilité


publié le

19 septembre 2016

par :

Pierre-Marie SIMON