Aller au contenu principal

Un groupement d'intérêt scientifique autour du vieillissement

L'Institut de la longévité, des vieillesses et du vieillissement  (ILVV) vient d'être créé par neuf institutions publiques, dont l'Université de Lorraine. Ses missions sont de faire connaître les travaux conduits en France et de faciliter les coopérations interdisciplinaires pour éclairer la grande diversité des vieillesses.Cet institut est un groupement d'intérêt scientifique créér par  :

  • la CNAV (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse)
  • le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)
  • la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie)
  • la Drees (Direction de la Recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques)
  • l'EPHE (Ecola Pratique des Hautes Etudes)
  • l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale)
  • l'Université Paris Dauphine
  • l'Université de Lorraine

Faisant suite au groupement de recherche Longévité et vieillissements, l'ILVV porte quatre missions :

- connaître le champ de recherche en identifiant les équipes de recherche autour de thématiques clés,

- faire connaître les recherches grâce à une lettre d'informations, un bulletin de veille et un site internet,

- animer la recherche avec l'ensembe des acteurs et actrices du champ,

- faire dialoguer les sphères de la recherche et des décideurs publics

L'ILVV est dirigée par Emmanuelle Cambois (directrice de recherche en démographie, Ined), Vincent Caradec(professeur de sociologie, Université de Lille) et Agnès Gramain (professeure d'économie, Université de Lorraine). Hélène Trouvé (Cnav) en est la cheffe de projet.

 

publié le

15 janvier 2019

par :

Fabienne Anquetil

Fichiers joints