Aller au contenu principal

Nouvel Eurobaromètre sur l'intégration

D'après l'enquête Eurobaromètre publiée aujourd'hui, 69% des Européens estiment que les mesures d'intégration sont un investissement nécessaire à long terme et une proportion similaire considère l'intégration comme un processus à double sens pour les migrants et les sociétés d'accueil.

Les Européens ont tendance à s'accorder sur les principaux facteurs qui peuvent faciliter ou empêcher l'intégration ainsi que sur les mesures politiques qui la soutiennent, comme l'offre de cours de langues dès leur arrivée, les programmes d'intégration obligatoires et les mesures facilitant l'accès au marché du travail. Selon l'enquête, environ 60% des personnes interrogées interagissent quotidiennement avec des migrants, tandis que 40% ont des amis ou des membres de leur famille qui sont des migrants. Une majorité de sondés dans tous les États membres déclarent que l'UE joue un rôle important en matière d'intégration, avec une valeur ajoutée particulière pour le partage des bonnes pratiques, la promotion de la coopération entre tous les acteurs impliqués et le soutien financier.

Dans le même temps, l'enquête révèle que seule une minorité d'Européens pensent être bien informés sur la migration et l'intégration. Les Européens ont également tendance à surestimer le nombre de migrants non-UE dans leurs pays: dans 19 États membres, la proportion réelle de migrants non-UE représente la moitié ou moins de la moitié de leur part estimée.   

publié le

25 avril 2018

par :

Camille DJUROVIC