Aller au contenu principal

7ème édition du Prix LQE

Lancé par l’association Lorraine Qualité Environnement pour la construction, le prix récompense les meilleures opérations lorraines de construction et de réhabilitation en termes de qualité environnementale. Les candidatures sont à déposer d'ici le 10 janvier 2014.

Les projets seront évalués selon une grille de notation qui prend en compte les points suivants :

  • la mise en place d’un système de management environnemental ;
  • l’utilisation des ressources locales et le respect de la biodiversité ;
  • l’impact et l’intégration du bâtiment dans le site ;
  • le système constructif, le choix des matériaux et la gestion du chantier ;
  • la gestion de l’énergie et du confort thermique ;
  • la gestion de l’eau ;
  • la qualité de l’air ;
  • le confort acoustique et visuel ;
  • la prise en compte de l’entretien et de la maintenance future.

Plusieurs prix seront remis en fonction du type d'opération (logement / bâtiment tertiaire / bâtiment industriel, etc.).

Les conditions pour être candidat au Prix LQE 2014 :

  • Opération de construction ou de réhabilitation de bâtiment(s)
  • Livraison de l’opération entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2013
  • Localisation géographique de l’opération en Lorraine

Frais de participation : gratuit

Le dossier de candidature est téléchargeable sur www.lqe.fr rubrique Prix LQE et doit être retourné au plus tard le 10 janvier 2014.

La cérémonie de remise des prix aura lieu le Jeudi 24 avril 2014 (date à confirmer)

Les participants se verront remettre le profil de qualité environnementale (graphique) de leur bâtiment et apparaîtront dans la brochure sur le Prix LQE 2014. Les lauréats recevront un trophée et bénéficieront d’une communication sur leur opération (ex: fiche d’opération sur le site de LQE et dans la base de données nationale d’opérations de qualité environnementale, communication à la presse, visite de l’opération...).

Contact

Sylvie FEUGA – 03.83.31.09.88 – sylvie.feuga@lqe.fr

publié le

18 décembre 2013

par :

laetitia laligant